La technique que j’applique lors d’une opération de la cataracte s’appelle la phaco-émulsification.

Avec cette méthode, on fait une petite incision (2.2 mm à 2.4 mm sur le côté supérieure de l’ oeil).

On fragmente le cristallin au moyen d’ultrasons. Les morceaux sont ensuite aspirés. Par la même ouverture, on introduit dans la poche capsulaire un implant pliable. La plupart du temps on choisi un implant « asphérique », qui donne une amélioration de la vue en contraste la nuit. Parfois on opère en posant un implant « torique » chez les patients souffrants d’un astigmatisme élevé ou bien un implant multifocal pour éviter des lunettes de lecture.

La plupart du temps, aucune suture n’est appliquée.

La procédure se déroule sous anesthésie locale et en ambulatoire, à la Brussels One Day Clinic (le patient peut quitter la clinique 1 heure après l’opération).

L’opération est entièrement surveillée par l’anesthésiste qui contrôle la tension artérielle, le rythme cardiaque et la fréquence de respiration.