Chalazion

La Chalazion est une infection de la glande de Meibomius, qui s’évacue à l’intérieur du rebord ciliaire. Il s’agit d’une affection subaiguë, peu douloureuse, qui se traite par antibiothérapie locale ou générale (parfois même corticothérapie); en cas de résistance une excision chirurgicale sera réalisée, dont la cicatrice sera à peine visible. L’analyse histologique est importante pour exclure toute autre tumeur.

Hordeolum

L’hordeolum est une infection comparable, mais alors des glandes sébacées du rebord ciliaire; celle-ci est aiguë et douloureuse et située à l’extérieur de la paupière.

Le traitement est quasi identique au traitement du Chalazion, et en cas de non-réponse au traitement médicale une chirurgie doit être envisagée avec analyse histologique, pour exclure toute autre tumeur.

Précautions

Les anticoagulants comme l’Aspirine, l’Asaflow et le Plavix etc. doivent être arrêtés avant l’intervention. Le chirurgien, éventuellement en consentement avec le généraliste ou le spécialiste, décidera de la durée de l’arrêt de ce traitement et éventuellement d’un traitement substitutif temporaire.

Tout antécédent médical (et sûrement les affections oculaires) et traitements doivent être communiqués au chirurgien; il est utile d’avoir ces données à portée de main lors de la consultation. En fonction de ces données, d’éventuels examens complémentaires seront demandés.

Les médicaments autorisés par le chirurgien peuvent êtres pris le jour de l’intervention, et en cas d’anesthésie locale il ne faut pas être à jeun.

Soins post-opératoires

Bien évidemment, il faut prévoir un chauffeur le jour de l’intervention, car conduire son véhicule est déconseillé. Il est préférable de ne pas baisser la tête vers le bas, par exemple pour attacher ses lacets, ni de se coucher à plat.

Mieux vaut dormir sur le dos, avec un double oreiller, après une chirurgie des yeux.

La tension artérielle doit rester basse: rester calme; lire et regarder la télévision sont autorisés.
Le traitement consiste à prendre des anti-inflammatoires (type Brufen) et Paracetamol (ni Aspirine, ni autres anticoagulants), ainsi que garder les yeux au frais (pas de glaçons ou cold pack directement sur les yeux, mais emballés dans un gant de toilette propre, mouillé).
Il faut également appliquer des goutes oculaires (larmes artificielles) et une crème (Tobramycine) sur la cicatrice, durant une semaine.

Les fils seront ôtés endéans la semaine.