Si vous avez besoin de lunettes tant pour lire que pour voir de loin, vous pouvez opter en cas de chirurgie d’implant pour des implants multifocaux. Les implants multifocaux sont fréquemment utilisés aussi dans le cas d’une opération de la cataracte.

Avantages des implants multifocaux

Les implants multifocaux offrent une bonne acuité visuelle permanente, de près comme de loin. Contrairement aux implants accommodatifs, la netteté de l’image est déterminée par le design de l’implant et non pas par sa mobilité (peu fiable et limitée).

De même, dans le cas des implants multifocaux, la netteté de l’image n’est pas tributaire de la lumière et du diamètre pupillaire.

Autres avantages:

  • Vous utilisez votre champ de vision périphérique complet.
  • Vous bénéficiez d’un agrandissement naturel de l’image.
  • Il n’y a pas de transition verticale comme pour les verres multifocaux!
  • Il n’y a pas de limite d’âge.
  • Les implants multifocaux existent pour la presbytie, la myopie et l’astigmatisme.
  • Vous êtes susceptible de ne pas développer de cataracte par la suite.

Comment se déroule l’implantation de lentilles multifocales?

Dès que vous avez pris avec le chirurgien la décision d’implanter une lentille, vos yeux sont mesurés et la puissance de la lentille peut alors être déterminée. La Focus Eye Clinic dispose des technologies les plus avancées qui permettent des calculs de très haute précision.

Le chirurgien insère la lentille par microchirurgie. Il pratique une incision très fine dans la cornée (2 mm) et insère la lentille dans l’œil. Votre vue se rétablit dès les premiers jours et continuera à s’améliorer dans les semaines qui suivent jusqu’à atteindre une stabilité au bout de quelques mois.

Le deuxième œil peut déjà être opéré après 1 semaine, voire le même jour dans le cadre d’une deuxième intervention indépendante de la première.

L’implantation d’une lentille multifocale ne donne pas les mêmes résultats chez tout le monde. On ne peut donc pas garantir que le patient ne portera plus jamais de lunettes. Mais s’il subsiste un peu d’amétropie (petite aberration), elle peut être neutralisée au moyen d’un traitement au laser. Au début, certains patients peuvent voir des halos autour des sources de lumière, surtout la nuit. Grâce à un mécanisme de neuro-adaptation aux nouvelles lentilles, ces phénomènes disparaissent progressivement après quelques semaines.