Qu’est-ce que la dégénérescence maculaire ?

Au centre de la rétine se trouve la macula, ou tache jaune, la zone responsable de l’acuité visuelle centrale.

La dégénérescence maculaire est une maladie ophtalmique par laquelle la macula se détériore et ne fonctionne donc plus de façon optimale, causant une baisse de l’acuité visuelle centrale. Dans la plupart des cas, la vision périphérique est épargnée.

Les deux types de dégénérescence maculaire les plus importants sont la dégénérescence maculaire juvénile et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). La dégénérescence maculaire juvénile, qui est héréditaire et se manifeste chez les jeunes, est plutôt rare. Le plus souvent, les deux yeux sont touchés.

La dégénérescence maculaire juvénile débute aux environs de 50 ans. L’hérédité ne joue ici aucun rôle. Les deux formes les plus courantes de DMLA sont la forme sèche et la forme humide :
foto OOGAANDOENING OCT

  • La DMLA sèche, aussi appelée DMLA atrophique, est la forme de DMLA la plus courante (80%) mais la moins grave. Elle est causée par l’âge et l’amincissement des tissus de la macula, un processus naturel de vieillissement. En général, les deux yeux sont plus ou moins touchés et la diminution de l’acuité visuelle est le plus souvent progressive. La vision périphérique reste intacte
  • La DMLA humide, aussi appelée DMLA exsudative, est plus défavorable et elle est heureusement moins courante (20%). À cause d’un manque de nutriments et d’oxygène dans la rétine, de nouveaux vaisseaux sanguins, fragiles et inefficaces, se forment sous la macula. Ces vaisseaux anormaux causent des fuites de liquide et même parfois de sang. Cette accumulation de liquide dans la macula (œdème maculaire) gêne la vision centrale. La perte d’acuité visuelle peut alors se produire de façon très rapide et prononcée. L’autre œil peut rester normal pendant un certain temps, mais les deux yeux peuvent être touchés tôt ou tard. Ce problème peut mener jusqu’à une grave formation de cicatrice dans la macula. Dans certains cas, la vision périphérique peut aussi être touchée.

Dégénérescence maculaire : symptômes

Les symptômes suivants sont associés à la dégénérescence maculaire :

  • Baisse de l’acuité visuelle : la vision centrale diminue (on voit flou ou moins bien en lisant ou en regardant la télévision), la vision périphérique reste presque toujours intacte. La vision nette disparaît et il reste une tache au milieu du champ de vision. Cela mène à une mauvaise vue de près comme de loin
  • Déformation de l’image : les lignes droites ne sont plus perçues droites mais courbées
  • Limitations visuelles, comme des difficultés à lire, vision nocturne diminuée, sensations visuelles qui ne sont pas réelles

Dégénérescence maculaire : causes

Bien que la cause réelle de la dégénérescence maculaire ne soit pas connue, c’est souvent l’usure qui est nommée. Certains facteurs peuvent jouer un rôle :

  • L’âge et le tabagisme sont les facteurs de risque les plus importants
  • Hérédité et anomalies dans le matériel génétique
  • Nutrition : graisses saturées, cholestérol, alcool et carence en antioxydants sont peut-être impliqués dans l’apparition de la dégénérescence maculaire

Dégénérescence maculaire : traitement

Il n’existe pas de traitement pour guérir de cette maladie, ni la forme sèche ni la forme humide. Cependant, il existe heureusement un traitement pour stabiliser la situation.
Il est donc très important de dépister la dégénérescence maculaire à temps afin de commencer le traitement.

Méthodes d’examen

  • Ophtalmoscopie directe et indirecte (examen du fond de l’œil)
  • Fluoangiographie (examen de la rétine avec un liquide fluorescent)
  • Tomographie en Cohérence Optique (OCT) (examen de la rétine au laser)

Traitement de la forme sèche

Administration de certains suppléments nutritionnels, comme des vitamines, antioxydants et certains oligoéléments.

Traitement de la forme humide

À l’heure actuelle, les injections de médicaments freinant la croissance des vaisseaux sont le meilleur traitement de la dégénérescence maculaire humide. Ces injections peuvent diminuer la formation de nouveaux vaisseaux sanguins anormaux et les fuites de liquides. On injecte le produit dans le corps vitré de l’œil (injection intra vitréenne) et cette injection doit être répétée plusieurs fois. Des contrôles réguliers sont effectués par OCT.

Puisque la dégénérescence maculaire s’aggrave souvent dès lors qu’elle n’est pas traitée, le but de ce traitement est de conserver (et éventuellement d’améliorer) l’acuité visuelle.

Autres traitements possibles : traitement au laser conventionnel (thermique) et thérapie photodynamique (PDT), et “low vision” (aides visuelles telles que loupe, règle de lecture, lunettes de lecture, meilleur éclairage, …).

Pour plus d’informations, prenez rendez-vous aujourd’hui.