Dans l’approche du problème de strabisme, on traite d’abord l’œil fainéant. On envisage une opération de strabisme plus tard si nécessaire.

Dans certains cas d’enfants qui louchent, la position des yeux devront être tôt ou tard corrigée. Cela se fait en affaiblissant ou en fortifiant les muscles des yeux responsables des mouvements de l’œil . Souvent, les deux yeux sont opérés. Cette opération se déroule sous narcose générale dans une clinique d’un jour.

Dans 80% des cas, une opération est suffisante, mais il arrive qu’une deuxième opération soit nécessaire.